Progression après 3 semaines d'entrainement

S'entrainer, persévérer, apprendre, tomber, recommencer...

Ca fait maintenant 3 semaines que j'ai reçu ma planche et je m'entraine chaque jour dans les rues de ma ville, le soir ou lorsque j'ai un moment.

Au début, je n'étais pas fier : jambes qui tremblotent, perte d'équilibre, recherche du pied qui pousse, impossible de m'arrêter correctement, on regarde ses pieds au lieu de la route, impossible de bouger les pieds d'1 cm une fois qu'ils sont sur le grip.

J'ai commencé doucement autour de chez moi, pas trop vite et petit à petit j'ai pris de l'assurance, appris à stopper avec le pied, à ne plus regarder la planche mais devant, appris aussi qu'on peut tomber avec des obstacles idiots : silex ou tuyau qui bloquent net les roues.

A force de persévérance, on y arrive, peu importe son niveau, son âge, mais c'est vrai qu'il faut être motivé! C'est pas en s'y mettant 1 fois par mois qu'on peut progresser, surtout en commençant tard comme moi.

Maintenant j'arrive à prendre de la vitesse sans avoir peur de savoir si je vais arriver à m'arrêter à temps car je connais la vitesse limite à ne pas dépasser. J'ai plusieurs techniques pour stopper : quitter la planche en poussant légèrement la planche avec le pied vers l'arrière pour éviter qu'elle ne continue ou freiner avec le pied avant (je suis mongo). J'en suis pas encore au slide mais je compte m'y mettre dans un moment.

J'aime aussi faire de grandes courbes dans les descentes ou des petits slaloms comme au ski pour se la pêter ;-)

J'ai aussi réussi à prendre des virages pour descendre du trottoir et aller sur la route, des virages à 90 et à 180 pour faire demi-tour lorsque j'ai la place!

Je peux enfin bouger un peu mes pieds sur la planche, ils ne sont plus scotchés...Ca pas était facile! Bientôt le dancing??

J'ai envie de vitesse, alors que cela me faisais peur au début.

J'ai fais le tour de la ville cet a-m sans soucis, grandes descentes en pente douce, bonne vitesse de croisière avec le vent dans le casque ;-)

En résumé je suis presque à l'aise avec ma planche, elle prolonge mes jambes, je l'ai presque dompté, un peu comme un cheval sauvage...

2 commentaires

#1  - Sinmian a dit :

Féloches, c'est le métier qui rentre. :-)

Répondre
#2  - Sandrine a dit :

Super ! Tu sera prêt cet été pour des vacances dans les Landes...

Répondre

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

 Se rappeler de moi sur ce site
Quelle est la quatrième lettre du mot pcwvmp ?